Quelles procédures pour avoir son numéro SAS ?

La SAS est un sigle qui par définition est une « Société par Action Simplifiée ». Cela signifie que l’entreprise est régie par des articles. Suivant donc les statuts rédigés et consentis par les actionnaires, les dirigeants sont définis ainsi que leurs modes de fonctionnement. Cette forme de société offre de multiples avantages, en particulier aux fondateurs. C’est le mode de gestion adopté par la plupart des entreprises. Comment faire alors pour avoir votre SAS ?

Préparation des documents

Dans cette rubrique, trois étapes essentielles sont à retenir. Lisez plus sur compte-pro.com. Primo, cela concerne la rédaction des statuts sur le SAS. Précisément, tout renseignement sur la société sur le plan juridique et social. Le siège, le fonds de fonctionnement, le nom du chef SAS font aussi partie des statuts. Secundo, vous devez créer un compte bloqué pour déposer les fonds de l’entreprise dans une banque, une CDC ou chez un notaire. Tout au moins jusqu’à ce que vous ayez votre SAS. Tertio, vous passez à la signature des statuts. A ce niveau, soyez bien certain d’avoir inclus toutes les informations nécessaires pour faire passer le dossier.

Lancement de la demande de SAS

Ici, également, vous passez trois étapes pour créer votre SAS. De ce fait, il est primordial que la SAS détient des chefs. Ainsi, c’est l’étape où vous nommez les personnes que vous jugez bons de diriger la SAS dûment par l’établissement d’un acte de nomination. Pour plus de professionnalisme et de transparence, vous pouvez même y associer un commissaire aux comptes. Ensuite, vous passez au stade de la publication légitime de votre attribut. Dès que vous lancer cela, continuez par définir les bénéficiaires de la SAS. Après cela, passez à la soumission de votre demande au Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Combien coûte la création de la SAS ?

Pour tout document administratif, la SAS a pareillement un coût. Elle commence à partir de 39,42 €. Retenez bien que les coûts varient en fonction de chaque service. Par conséquent, au fur et à mesure que vous évoluez dans les démarches de création, la prestation change. Ce qui entraîne également le changement des tarifs compte tenu du service auquel vous avez recours.