Comment choisir son appareil auditif ?

Vous revenez de chez votre ORL et le verdict est tombé : votre perte auditive est bien présente et vous avez besoin d’un appareil auditif pour pouvoir correctement distinguer les sons et comprendre le monde qui vous entoure.
Cet amplificateur de son, placé dans votre oreille atteinte de baisse d’audition, vous permettra de travailler votre ouïe et de ne pas être handicapé par ce trouble.
En activant les nerfs responsables de l’audition, ils vous permettront petit à petit d’entendre de nouveau parfaitement, de plus en plus facilement. Il est recommandé de porter votre prothèse auditive tous les jours afin de stimuler les terminaisons nerveuses et limiter ainsi la baisse de votre audition.
Il existe de nombreuses marques de qualité proposant de bons modèles d’appareil auditif : Starkey, Phonak, Hansaton, Oticon, Siemens, Widex en sont quelques exemples. Chaque marque dispose d’un catalogue complet, afin que chaque personne malentendante puisse trouver l’appareil auditif qui lui convient.
Vous pouvez choisir la forme de votre appareil, en contour d’oreille, plus ou moins gros, ou en intra-auriculaire. Cela jouera sur la robustesse et sur la discrétion de la prothèse. La puissance varie aussi en fonction des modèles, et s’adaptent ainsi à la perte auditive de chacun.
Il est important de prendre le temps de bien choisir son appareil auditif, en tenant compte de tous les critères, y compris de celui du prix. En vous dirigeant vers des grandes marques, vous avez toutefois l’assurance d’avoir du matériel de qualité, quel que soit votre choix.
Lorsque vous vous rendrez chez un audioprothésiste, prenez le temps de tester les différents modèles et de faire connaître vos besoins et vos préférences afin que votre appareillage soit un véritable soulagement et non une gêne.

Communiqués de presse liés :

Comments are closed.